• 10 mai : journée de commémoration des abolitions de l’esclavage

    10 mai : journée de commémoration des abolitions de l’esclavage

    Le Parti socialiste s’associe pleinement à la journée de commémoration des abolitions de l’esclavage et des traites négrières qui aura lieu demain 10 mai conformément au choix du président de la République, mais il rappelle à Nicolas SARKOZY son engagement de reconnaître également le 23 mai comme date nationale de commémoration des victimes de l’esclavage.Si cette date a le mérite d’exister, il rappelle cependant son attachement à ce que la date du 23 mai soit également reconnue comme journée du souvenir et de recueillement en faveur des victimes de l’esclavage.

    En effet, la date du 23 mai est triplement  importante et symbolique. Le 23 mai 1848 est le premier jour de liberté des esclaves en Martinique C’est également le 23 mai 1998 que plus de 40 000 descendants d’esclaves marchaient silencieusement dans les rues de Paris pour honorer avec la plus vive émotion le martyr de leurs ancêtres. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle la loi reconnaissant l’esclavage et la traite négrière comme crime contre l’humanité fut publiée au Journal officiel de la République française à la date symbolique du 23 mai 2001.

    En conséquence, le Parti socialiste demande à Nicolas SARKOZY, nouveau président de la République, de tenir sa promesse faite le 31 mars dernier devant les originaires d’outre-mer d’inscrire également cette journée du 23 mai dans le calendrier républicain.

    Communiqué de Victorin LUREL,

    Secrétaire national à l’Outre-mer


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :