• EADS: L'étonnant silence de Nicolas Sarkozy

    [05/10/07]

    EADS: L'étonnant silence de Nicolas Sarkozy


    Ségolène Royal s'est rendue aujourd'hui à Rochefort, en Charente-Maritime, où elle a visité le site d'EADS-Sogerma.

    "Dans l'affaire de possibles délits d'initiés au sein du groupe européen EADS, je m'étonne que Nicolas Sarkozy, qui est d'habitude très rapide pour intervenir sur les faits divers, ne se soit pas encore manifesté sur cette question qui choque profondément les Français

    Il faut que la transparence soit faite et je crois qu'au-delà des décisions de justice, il faut qu'il y ait par rapport à ce comportement totalement immoral du capitalisme financier un engagement très rapide de rembourser et que les sommes soient versées à une caisse de solidarité des ouvriers et des ouvrières d'EADS

    Je partage la saine colère des ouvriers et je souhaite que le président de la République, qui est très proche des dirigeants d'EADS, soit à la source de l'information."


    Selon l'Autorité des marchés financiers (AMF, le gendarme de la Bourse), 21 responsables d'EADS ont vendu fin 2005-début 2006 de gros paquets d'actions peu avant l'annonce de retards de livraison de l'avion géant A380, qui ont plongé Airbus dans une crise profonde et fait chuter les cours.

    De nombreux dirigeants du groupe européen EADS, dont Arnaud Lagardère, ami personnel de Nicolas Sarkozy, sont cités dans cette affaire de délit d'initiés. "Nicolas Sarkozy a récemment parlé de lui comme d'un frère. Est-ce crédible que l'Etat n'ait pas été au courant des problèmes de l'Airbus A380?"

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :