• François Hollande conteste les prévisions de croissance du gouvernement

    François Hollande conteste les prévisions de croissance du gouvernement

    Le premier secrétaire du Parti socialiste François Hollande arrive au Palais de l'Elysée, le 17 juillet 2007 à Paris

     

    Pierre Verdy AFP/Archives ¦ Le premier secrétaire du Parti socialiste François Hollande arrive au Palais de l'Elysée, le 17 juillet 2007 à Paris

     

    Le premier secrétaire du Parti socialiste, François Hollande, a contesté les prévisions de croissance du gouvernement affirmant qu'elle serait "inférieure à 2% en 2007", samedi lors d'une conférence de presse à Toulon.

    "L'économie française ne se porte pas bien et elle connaît une croissance faible qui sera inférieure à 2% en 2007 contrairement à toutes les prévisions affirmées" par le gouvernement, a déclaré François Hollande, venu tirer le bilan des 100 premiers jours de Nicolas Sarkozy à la tête de l'Etat.

    Pour M. Hollande, "la croissance sera également de cet ordre en 2008. Toute construction de budget étayant une croissance supérieure à 2% serait un défaut de transparence".

    Jeudi, la ministre de l'Economie et des Finances, Christine Lagarde, avait indiqué qu'elle "maintenait" la prévision du gouvernement d'une croissance comprise entre 2,25% et 2,5% pour 2007. En revanche, beaucoup d'économistes ont revu à la baisse leur prévision sur l'ensemble de l'année, à moins de 2%, après le ralentissement de la croissance du produit intérieur brut à 0,3% au deuxième trimestre, après 0,5% au premier.

    "En matière économique, quand Mme Lagarde dit que l'économie française se porte plutôt bien, je dois constater qu'il y a soit un défaut d'information de la ministre soit un manque de transparence car l'économie française ne se porte pas bien", a poursuivi M. Hollande.

    "Le paquet fiscal voté a coûté entre dix et treize milliards d'euros et n'a rien rapporté. L'économie française souffre d'un défaut de compétitivité et d'un haut niveau de déficit. Tout alourdissement des déficits est une traite que l'on tire sur les générations futures", a-t-il encore ajouté.

    M. Hollande, en vacances dans la région varoise, était accompagné du président du Mouvement des jeunes socialistes (MJS), Razzye Hammadi, originaire de Toulon.

    Ils devaient tous deux ensuite se rendre à Correns, village varois où se tient le festival du développement durable. Dans ce village, 95% des surfaces agricoles répondent au label bio, soit près de 250 hectares dont 200 de vignoble.

    Pierre Verdy AFP/Archives ¦ Le premier secrétaire du Parti socialiste François Hollande arrive au Palais de l'Elysée, le 17 juillet 2007 à Paris

     
    <script>document.getElementById("legendePhotoVisible").innerHTML = document.getElementById("legendePhotoInVisible").innerHTML;</script>


    © 2007 AFP


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :