• J -30: les sondages donnent une avance à la gauche

    J -30: les sondages donnent une avance à la gauche

    Françoise de Panafieu, candidate UMP pour les municipales de 2008 à Paris, et de l'actuel maire de Paris et candidat à sa succession Bertrand Delanoë

      Jean Ayissi / Eric Feferberg AFP/archives ¦ Françoise de Panafieu, candidate UMP pour les municipales de 2008 à Paris, et de l'actuel maire de Paris et candidat à sa succession Bertrand Delanoë
     
    A un mois tout juste des municipales, la gauche prend un train d’avance. C’est en tout cas ce que révèle un sondage CSA-Dexia publié ce vendredi dans Le Parisien/Aujourd’hui en France. L’opposition de gauche serait en tête au niveau national. Les listes soutenues par PS, PCF, divers gauche et Verts, obtiennent 45% d’intentions de vote au premier tour des municipales, contre 41% pour celles soutenues par la majorité.

    Le MoDem recueillerait 7% d’intentions de vote, l’extrême gauche 2%. Comme le Front national.

    Deuxième enseignement du sondage, les électeurs se sentent de plus en plus concernés par le scrutin. Le taux d’abstention recule de trois points, en passant de 37% à 34%.

    Les grandes villes penchent à gauche

    Un second sondage OpinionWay publié le même jour dans «Le Figaro» révèle la bonne position de la gauche dans les grandes villes. Ainsi, dans les communes de plus de 100.000 habitants, les sondés donnent la gauche victorieuse à 38%, contre 30% pour la droite. Dans l’agglomération parisienne, la gauche obtiendrait 44% des suffrages.

    A l’inverse, les villes de 2.000 à 20.000 habitants, les pronostics sont largement favorables à la droite, avec 38% contre 17% pour la gauche.

    Les derniers sondages ville par ville

    A Paris, le dernier sondage Ifop, réalisé les 25 et 26 janvier, donne la liste PS-PCF de Bertrand Delanoë à 44%, contre 36% pour celle conduite par Françoise de Panafieu (UMP) au premier tour.

    A Marseille, le scrutin serait très serré: le maire sortant, Jean-Claude Gaudin, UMP, reste en tête des sondages avec 43% des intentions de vote, selon le sondage CSA-Dexia publié vendredi. Jean-Noël Guérini, PS, est derrière avec 41%. Au second tour, Jean-Claude Gaudin conserverait son fauteuil.

    A Lyon, Gérard Collomb, le maire PS sortant, arriverait largement en tête du premier tour. Dans un sondage TNS-Sofres publié mercredi dernier par Le Figaro, le socialiste recueillerait entre 55 et 59% au premier tour, contre 32 à 36% pour Dominique Perben.

    A Lille, aussi l’élection semble jouée, selon un récent sondage Ifop. Martine Aubry, maire socialiste depuis 2001, est en tête des intentions de vote pour le premier tour avec 43% contre 21% pour son adversaire de l’UMP, Sébastien Huygue. Aubry est crédité de 62% des intentions de vote pour le second tour.

    A Toulouse, le maire sortant, Jean-Luc Moudenc, est crédité de 41% des intentions de vote au premier tour, dans le sondage TNS Sofres-Logica publié mercredi par Le Figaro, contre 37% au socialiste Pierre Cohen. Le candidat du PS l’emporterait au second tour.

    A Strasbourg, les élections pourraient se jouer dans un mouchoir de poche. Le socialiste Roland Ries et le maire sortant Fabienne Keller sont au coude à coude au premier tour. Dans un sondage Ifop publié mardi par Paris-Match, les deux candidats sont respectivement crédités de 34% et 38% des intentions de vote. Dans une enquête Ipsos-Dell réalisée pour 20 minutes et le portail Vodaphone Live SFR, les deux candidats totaliseraient chacun 50% des voix au second tour.

    A Bordeaux, Alain Juppé part grand favori du scrutin. Il serait élu dès le premier tour avec 52% des intentions de vote. L’unique sondage publié jusqu’à aujourd’hui (TNS-Sofres) crédite son concurrent socialiste, Alain Rousset, de 39% des voix.

    A Rennes, selon un sondage CSA/Dexia publié fin janvier, la liste du PS conduite par Daniel Delaveau arriverait en tête avec 38% des voix. En deuxième position, la liste UMP de Karim Boudjema recueille 28% des intentions de vote. Au second tour, Daniel Delaveau est donné vainqueur avec 65% des voix, contre 35% à son adversaire.

    Jean Ayissi / Eric Feferberg AFP/archives ¦ Françoise de Panafieu, candidate UMP pour les municipales de 2008 à Paris, et de l'actuel maire de Paris et candidat à sa succession Bertrand Delanoë

     
    <script>document.getElementById("legendePhotoVisible").innerHTML = document.getElementById("legendePhotoInVisible").innerHTML;</script>


    Alexandra Nawawi


    20Minutes.fr, éditions du 08/02/2008 - 18h26


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :