• «Je crois que je ne l'ai jamais rencontré»

    «Je crois que je ne l'ai jamais rencontré»

    Le ministre délégué à la Promotion de l'égalité des chances Azouz Begag le 15 mars 2006 à l'hôtel Matignon à Paris

    Pierre Verdy AFP ¦ Les "jeunes des banlieues n'ont pas peur du CPE" car ils "en ont assez de la précarité", déclare le ministre délégué à la Promotion de l'égalité des chances Azouz Begag en redisant qu'il faut "donner une chance" au Contrat première embauche, dans une tribune publiée vendredi dans Libération.

     
    Il n’a jamais dit ça. Nicolas Sarkozy a répliqué vendredi à la violente attaque d’Azouz Begag qualifiant les accusations de ce dernier de «mensonge éhonté». Dans son livre «Un mouton dans la baignoire», Azouz Begag affirme que Nicolas Sarkozy aurait menacé de lui «casser la gueule».
     
    «Je n'ai jamais dit cela à Azouz Begag pour une raison simple, c'est que je crois que je ne l'ai jamais rencontré», a rétorqué Nicolas Sarkozy sur i-télé: «Ce qu'il dit est un mensonge éhonté, ce ne sont pas mes méthodes».
     
    Dans son livre, Azouz Begag précise que Nicolas Sarkozy l'aurait ainsi menacé dans le cadre d'une discussion au téléphone.
     
    «Franchement il se donne beaucoup de mal pour se rendre intéressant, (...) il faut banaliser tout ça, ça n'a pas d'importance», a ajouté Nicolas Sarkozy, au sujet de l'ancien ministre délégué à la Promotion de l'égalité des chances, qui a démissionné jeudi.


    20Minutes.fr, éditions du 06/04/2007 - 19h34

    dernière mise à jour : 06/04/2007 - 19h34


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :