• La France augmente son enveloppe en faveur de la République du Congo

    www.mondialcomservices.com

    La France augmente son enveloppe en faveur de la République du Congo

    La République française vient d’augmenter ses crédits de 80 millions d’euros à l’endroit de la République du Congo, a annoncé l’ambassadeur de France au Congo, Nicolas Normand le 1er avril à Brazzaville au sortir d’une audience avec le Chef de l’Etat Denis Sassou-Nguesso. D’après le diplomate français, l’enveloppe de la France en faveur du Congo est de 180 millions d’euros sur cinq ans.

    CSA du 01/04/2008

    Cette augmentation de crédits s’inscrit dans le cadre de l’accord signé l’année dernière à Paris par les Présidents Sassou-Nguesso et Nicolas Sarkozy. Premier partenaire du Congo, la France a cerné trois secteurs prioritaires de ses interventions en terre congolaise.

    Il s’agit des secteurs des infrastructures, de la forêt et de l’éducation notamment la formation professionnelle. En matière d’infrastructures, l’Agence française de développement (AFD) fait partie des bailleurs de fonds devant financer le programme d’investissements prioritaires (PIP) du Port autonome de Pointe-Noire (PAPN) dont le coût global est d’environ 60 milliards de francs CFA.

    Réunis en 2006 à Pointe-Noire, ces bailleurs de fonds dont l’AFD, la Banque européenne d’investissements (BEI) et la Banque de développement des Etats de l’Afrique centrale (BDEAC) ont approuvé un investissement prévisionnel de 35 milliards de francs CFA pour le PIP du PAPN.

    Dans le domaine de la forêt, la France figure parmi les partenaires apportant un appui à la gestion durable et rationnelle des écosystèmes forestiers du Bassin du Congo, deuxième poumon vert planétaire après l’Amazonie en Amérique.

    Au sujet de la municipalisation accélérée de la capitale congolaise, le diplomate français a évoqué l’apport de la France à travers l’AFD qui est impliquée dans un projet d’assainissement de Brazzaville, ancienne capitale de la France Libre. L’assainissement constitue un casse-tête pour la municipalité de Brazzaville qui accuse des difficultés pour ramasser et traiter les ordures ménagères.

    Dans le cadre de la relance du Fonds social de développement (FSD), la France a octroyé au Congo une enveloppe de 1 milliard 300 millions de francs CFA.

    Cette enveloppe, destinée en particulier aux populations vulnérables et aux groupes minoritaires, permettra de soutenir les activités des associations oeuvrant dans le domaine de l’environnement ou du développement, des chambres de commerce ou de métiers, des collectivités territoriales ou d’autres opérateurs engagés dans les actions de développement communautaire.

    DIPLOMATIE
    L'Ambassadeur de France au Congo reçu par le président de la république....
      02/04/2008

    L"AMBASSADEUR DE FRANCE AU CONGO EN AUDIENCE 

    Source: Congo-site.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :