• La Ville de Ris-Orangis

    La Ville de Ris-Orangis

     
    Histoire de Ris-Orangis


    Bien que Ris-Orangis ne possède aucun vestige de la Préhistoire ou de l'Antiquité, plusieurs découvertes archéologiques nous permettent d'affirmer que deux villages existaient dans des temps reculés sur le site actuel de Ris-Orangis. Le premier, dans la vallée, le long d?une voie de circulation dont nous ignorons l'importance, appelé successivement « Regia, Regis », ou quelques fois « Reyza, Reziae ». Le second, sur le Plateau, connu au XIIe siècle sous le nom de « Orengiacum ».
    Sur ces deux sites ont été retrouvés des silex taillés, certains du paléolithique, d'autres du Néolithique. En 1919, dans un espace compris entre le cimetière, la ligne de chemin de fer et la route nationale, des ouvriers des « Sablières de la seine » découvrent des haches de pierre polie, des défenses et des dents de gros animaux, ainsi que des lames de couteaux, des aiguilles et des haches de bronzes prouvant la succession d'habitants. La même année, au lieu-dit « les soixante arpents » plusieurs sépultures du VIe siècle sont mises à jour. Plus récemment, en 1976 et en 1986, deux découvertes sont faites le long de la RN7, dans la ville même. Un sarcophage gallo-romain et deux maisons de la même époque font l'objet de fouilles dont les résultats viennent s'ajouter au patrimoine historique de notre ville.
    Les époques gauloises, gallo-romaines et médiévales ont laissé aussi la trace d'une occupation quasi-continue perpétuée par la présence des templiers puis par la construction de plusieurs châteaux entre les XVIe et XVIIe siècles.
    C'est surtout à partir de la fin du XVIIIe siècle qu'on connaît le mieux l'histoire de notre ville grâce à des archives municipales bien conservées. Nous savons aujourd'hui la part importante qu'ont pris les Rissois dans la révolution de 1789 et qui a valu à Ris-Orangis d'être baptisée «Brutus» pendant quelques mois Présentation des activitées du groupe de Recherche d'Histoire locale. Le village de 500 âmes qui n'hésitait pas à envoyer ses représentants à l'Assemblée Nationale pour y exposer ses doléances est devenu aujourd'hui une ville de 26000 habitants.


    Situation  


     Ris-Orangis se trouve sur la rive gauche de la Seine, bord sud-ouest de la cuvette du bassin parisien, à 24km du parvis de Notre-Dame de Paris.
    Altitude : maximum 81 mètres et minimum 31 mètres au-dessus du niveau de la mer.
    Daté du 16 août 1825, le premier cadastre de Ris-Orangis compte 870 hectares 73 ares 21 centiares (aujourd'hui 835 hectares).
    La commune de Ris-Orangis se situe dans la partie nord du département de l'Essonne et compte trois unités de paysages :
    La partie basse :
    Le long de la Seine est traversé par la voie du chemin de fer.
    Elle est occupée par la gare du Val de Ris, des activités industrielles, des équipements sportifs et de l'habitat, jusqu'à la rénovation, située de part et d'autre de la partie nord de la RN7.
    Les pentes sont occupées par :
        - Des zones pavillonnaires autour de la rue Henri-Robida et de la rue de la Marquise, du Bel-Air, des Hameaux de la Roche et de Grand-Bourg,
         - Le château de Trousseau,
         - Des carrières.
    Le plateau est occupé par :
         - Les grandes zones d'habitat collectif de part et d'autre de la rue Pierre Brossolette, autour de la rue Gay-Lussac, de la rue du Temple et des jardins d'Orangis,
         - Une grande zone d'équipements entre les quartiers d'habitat et la ligne SNCF où se situe la gare d'Orangis,
         - Des terrains libres,
         - Des zones d'activités avec les Terres Saint Lazare, les collectifs du Plateau et le Bois de l'Epine au Sud-Ouest de l'autoroute A6.   
     Desserte  
     La ligne de chemin de fer Sud-Est dessert la commune par ses deux branches :
    La partie basse par la gare du Val de Ris et par celle de Grand-Bourg, le Plateau par la gare d'Orangis, et la partie nord par la gare de Grigny centre.
    La ville de Ris-Orangis est reliée à Paris par des axes de communication fortement structurants, notamment la RN7 et l'Autoroute A6 (Paris / Lyon) qui la traversent par deux fois d'est en ouest.
    Elle bénéficie aussi du réseau routier de la Francilienne, dans sa limite sud, accédant ainsi à une liaison interdépartementale transversale.

    Recensement de la population en 1999 de la ville de Ris-Orangis


    Au 8 mars 1999, Ris-Orangis compte 24 436 habitants (11 789 hommes et 12 647 femmes), soit une densité de 2806 habitants au km2.
    La population est pratiquement stable par rapport au recensement précédent
    En 9 ans, depuis 1990, la commune a perdu 241 habitants
    En 24 ans, depuis 1975, la commune a perdu 2813 habitants.
    L'évolution de la population de 1975 à 1999


    Au cours des années 90, la commune a connu un excédent naturel. En effet, entre les deux derniers recensements, on a enregistré 3738 naissances et 1443 décès dans la commune ; l'excédent naturel s'élève donc à 2295 personnes
    Par ailleurs, le déficit des entrées sur les sorties de population est de 2536 personnes.

    Municipales 2008: encore quelques jours pour s'inscrire sur les listes électorales

    Les 9 et 16 mars 2008 auront lieu les élections municipales. Mais pour pouvoir voter, vous ne devez pas oublier de vous inscrire sur les listes électorales de votre commune.  


    Où et quand s'inscrire ? 
    Pour pouvoir voter l'année prochaine, il faut être inscrit sur la liste électorale de la commune où vous résidez. Si vous avez déménagé dans l'année 2007, vous devez remplir une demande d'inscription dans votre mairie de résidence avant le 31 décembre prochain.  
    Si vous avez 18 ans avant le 28 février 2008, l'inscription se fait automatiquement, aucun besoin de se déplacer en mairie. Mais si vous avez 18 ans entre le 1er mars 2008 et le 9 mars 2008, date du premier tour des élections municipales, vous devez également vous déplacer à la mairie. Pour les autres personnes, l'inscription se fait automatiquement.
    N'oubliez pas de prendre contact avec votre mairie pour connaître ses heures d'ouverture. 
     voir l\ Je serais sur la liste PS  conduite par notre tête de liste Thierry Mandon, maire de RIS-ORANGIS pour les municipales 2008.

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :