• Les nouveaux militants PS ne pourront pas voter au congrès de novembre

    Les nouveaux militants PS ne pourront pas voter au congrès de novembre

    Des militants lors d'un meeting de la candidate socialiste Ségolène Royal, le 19 avril 2007 à Toulouse
     
    Si vous êtes un nouveau membre du PS et que vous souhaitez faire entendre votre voix lors du congrès de novembre (qui désignera le nouveau Premier secrétaire), hâtez-vous de vous rendre dans une section pour vous présenter. C'est en effet lundi le dernier jour pour que nouveaux les adhérents, inscrits avant le 31 décembre 2007, se présentent «physiquement» à leurs camarades de section, sans quoi il leur sera tout simplement interdit de voter au Congrès.
     
    Une mesure qui, théoriquement, ne concerne pas les 80.000 nouveaux adhérents inscrits en masse en 2006 pour désigner le candidat du parti à la présidentielle. Car un adhérent socialiste est membre en droit du parti durant deux années. Il leur suffit donc de mettre à jour leur cotisation annuelle avant novembre pour prendre part au vote de novembre.
     
    Reste que le parti a connu une hémorragie de militants depuis la présidentielle (selon Mediapart, 40% des adhérents seraient partis). «L'opacité sur les départs est très importante», confirme Rémi Lefebvre, professeur de sciences politiques et spécialiste du PS au Ceraps de Lille. «Une très grande partie de ces militants, qui ont voté majoritairement Ségolène Royal à la primaire, n'est plus au PS.»
     
    Une mesure anti-Royal?
     
    Les empêcher de revenir et de peser en novembre serait-il donc une mesure anti-Royal? Pas si simple. «Toute règle qui vient renforcer le contrôle sur les nouveaux adhérents est perçue comme contraire aux intérêts de Ségolène Royal», répond l'universitaire. «Mais la motivation est avant tout de recentraliser le fonctionnement militant du parti.»
     
    Car plus vite la rue de Solférino connaîtra le nombre de militants qui prendront part au vote, plus elle sera en mesure de déterminer le rapport de force. Contrairement à 2006. Ce qui n'empêchera pas certains militants de contester le refus de certaines sections de tenir leur AG et ainsi d'entériner l'adhésion de certains nouveaux. Un membre du PS confie ainsi à 20minutes.fr qu'il n'y a pas eu de réunion de section à Argenteuil (Val d'Oise) depuis mars 2007!
     
    «Le recrutement au PS n'est pas une priorité, chaque baron préfère se reposer sur son assise locale», conclut Rémi Lefebvre. Le renforcement du nombre d'élus locaux socialistes, dans les conseils municipaux et généraux, ne devrait pas aider.

    Eric Cabanis AFP ¦ Des militants lors d'un meeting de la candidate socialiste Ségolène Royal, le 19 avril 2007 à Toulouse

     
    <script>document.getElementById("legendePhotoVisible").innerHTML = document.getElementById("legendePhotoInVisible").innerHTML;</script>


    Alexandre Sulzer


    20Minutes.fr, éditions du 31/03/2008 - 16h36


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :