• Mise en exploitation d’un nouveau gisement pétrolier au large de Pointe-Noire

    www.mondialcomservices.com

    Mise en exploitation d’un nouveau gisement pétrolier au large de Pointe-Noire

    Un nouveau gisement pétrolier vient d’être mis en exploitation à 80km au large de Pointe-Noire. D’une capacité de production de 90.000 barils par jour, ce champ appelé Moho Bilondo a été inauguré le 22 mai par le Chef de l’Etat Denis Sassou Nguesso. Il sera exploité par la société Total E&P Congo qui en a consenti 1000 milliards de francs CFA d’investissement.

    Reportes CsA, Pointe-Noire le 22/05/2008


    Premier champ de l'offshore profond congolais, ce gisement augmentera la production pétrolière du pays de près de 35% par rapport à la situation actuelle. Moho-Bilondo dispose d'une Unité de production flottante (FPU) de 188m de long et 34m de large, pesant 28 000 tonnes.

    «Par sa dimension et son impact sur l’économie, le gisement Moho-Bilondo représente une étape essentielle et déterminante dans le développement du pays grâce aux richesses qu’il va créer offrant de nouvelles possibilités d’investissements au Congo», a indiqué le directeur de Total, Guy Maurice.

    Le décret accordant au groupe Total le permis d’exploitation de Moho-Bilondo a été signé le 24 juin 2005. Cette nouvelle plate-forme pétrolifère a été découverte en 1998. Dès lors le groupe Total a engagé les moyens nécessaires pour remplir ses obligations, notamment la mobilisation des ressources.

    Première compagnie d'exploitation pétrolière au Congo, le groupe Total a recruté et formé la nouvelle génération des Congolais devant mettre en œuvre cet outil industriel, afin de résoudre les difficultés techniques, optimiser l’extraction des réserves d’hydrocarbures et s’inspirer du respect de la nature en misant l’impact environnemental.

    C’est pour la première fois dans le cadre d’un projet à haute technologie en mer profonde que l’entreprise Total a pu démarrer les installations avec plus de 70 % de personnels congolais. La première goutte de pétrole est arrivée au terminal de Djeno le 27 avril 2008. D’après les estimations du groupe Total, la durée d’exploitation de ce gisement est estimée à 20 ans.

    Le puit de pétrole de Moho-Bilondo est surmonté par une importante barge appelée Alima. Cette barge de 188m de long sur 34m de large, pèse 28 mille tonnes. Elle a été construite en 19 mois dès la découpe de la première tôle au départ de Corée. La barge Alima comprend les installations de traitement, de séparation de pétrole, de l’eau et du gaz produit, les compresseurs de gaz, etc.

    Le champ de Moho-Bilondo sera exploité en synergie avec les installations existantes. Ainsi, 120km de pipe rigide ont été posés pour exporter l’huile produite. Avec des réserves estimées à près de 230 millions de barils, Moho-Bilondo va renforcer l'action de Total qui, conscient de ses responsabilités sociales et sociétales, envisage de profiter de ce projet pour amplifier son action dans le secteur social.

    «Moho- Bilondo apportera sa contribution à de nombreuses réalisations initiées par Total E&P Congo», a rassuré M. Maurice.

    Source: Congo-site.

    Cliquez sur TvCongo pour voir le journal!

                   TV Congo


  • Commentaires

    1
    NosLibertes
    Vendredi 6 Novembre 2009 à 01:10
    Bonjour,

    Quelques informations :

    • Saviez-vous que Richard Doll, l'homme qui est à l'origine de la principale étude en 1969 sur le rapport entre tabac et cancer des poumons est un scientifique qui a été financé par Monsonto, Dow Chemical, l'Association des Industries Chimiques Américaines, General Motors et deux fabricants d'amiante ?

    • Saviez-vous qu'en Europe les cancers du poumon entre 1900 et 1945 étaient presque inexistants, alors que le pourcentage de fumeurs était très proche d'aujourd'hui ?

    • Saviez-vous qu'entre 1945 et 2000 plus de 2000 essais nucléaires ont été réalisés dans les airs et en sous-sol polluant pour des décennies l'air que nous respirons ?

    • Saviez-vous que l'OMS (Organisation Mondiale de la Santé) a signé en 1959 un accord avec l'AIEA (Agence Internationale de l'Énergie Atomique) qui stipule que l'OMS ne peut parler des cancers provoqués par le nucléaire, sans l'accord de l'AIEA. Or, selon une étude scientifique indépendante le nucléaire serait responsable de 120 millions de cancers depuis 1945.

    • Savez-vous ce que disent les fabricants de tabac à propos de leurs produits ? Philip Morris : « Fumer entraîne des problèmes de santé graves tels que le cancer du poumon, les maladies cardiaques, l'emphysème et d'autres maladies chez les fumeurs. Les fumeurs sont beaucoup plus susceptibles que les non-fumeurs de développer des maladies telles que le cancer du poumon. Il n'existe pas de cigarette "sûre". »

    • Saviez-vous que malgré 50 ans d'essai en laboratoires il n'a jamais été possible de prouver scientifiquement que le tabac pouvait créer des cancers chez les animaux comme les rats, les souris ou les singes ?

    • Saviez-vous que Pfizer et Glaxo (deux laboratoires pharmaceutiques vendeurs de gommes à la nicotine et de produits contre la maladie d'Alzheimer) ont financièrement parrainé la conférence européenne du 2 juin 2005 à Luxembourg "Pour une Europe sans fumée" ?

    • Saviez-vous que les fumeurs avaient un risque de 73 % moins élevé que les non-fumeurs de développer une maladie d'Alzheimer ?

    • Saviez-vous que le principal défaut du tabac est de consommer 0,5 gramme de vitamine C par jour par paquet, ce qui a des conséquences indirectes sur la protection contre les cancers et les maladies cardio-vasculaires ?

    Pour aller plus loin :

    http://www.noslibertes.org/documentation/documentation.html
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :