• Message de Ségolène Royal, le 25 novembre 2008

    Chères amies, chers amis,


    Le résultat d'hier soir n'est pas celui que vous avez espéré.

    Mais nous allons continuer, car la rénovation du Parti socialiste est en marche.

    Je vous invite à regarder ce message vidéo que j'ai enregistré pour vous.

    Le travail recommence demain et vous savez que je serai présente à l'appel.

    Je vous remercie pour tout ce que vous avez fait pendant cette période de congrès socialiste, pour votre engagement sans faille et l'espoir que vous portez, de voir enfin les choses changer.

    Je vous dis à très bientôt.

    Avec mes plus sincères amitiés,


    Ségolène Royal


    votre commentaire
  • Photo Ségolène Royal - Ségolène Royal, présidentielles 2007

    PS – Ségolène Royal accuse : "Aubry s'est précipitée"

    Trouvant "très étrange de voir une candidate s'autoproclamer", Ségolène Royal a réclamé samedi soir sur TF1 l'organisation d'un nouveau scrutin eu égard aux "contestations" et "erreurs matérielles".

    "Je l'ai dit à Martine Aubry que j'ai appelée avant même" les résultats, "il y a tellement de contestations, l'écart est tellement ténu que nous devons réorganiser un vote." Invitée samedi soir de TF1, moins de deux heures après le discours de Martine Aubry, dans lequel elle a revendiqué sa victoire , Ségolène Royal a accusé. Il est "très étrange de voir une candidate s'autoproclamer, alors même qu'il y a actuellement un certain nombre de décomptes de voix qui sont en cours d'examen", avant même la commission de décompte de lundi et l'annonce officielle par les instances du PS prévue mardi soir, a-t-elle dit.

    "Martine Aubry s'est précipitée parce qu'elle sait précisément que les résultats sont en train de s'inverser", a-t-elle dit en référence à la fédération de Moselle qui venait d'annoncer une erreur de 12 voix dans ses décompte en faveur de Ségolène Royal (lire notre article). Si cette erreur était enregistrée au niveau national en "commission de récolement" du parti qui se réunir lundi matin, l'écart ne serait plus que de 18 voix entre les deux femmes (moins 12 sur le total de Martine Aubry, plus 12 sur celui de Ségolène Royal).

    "Il y a des erreurs matérielles", a notamment expliqué l'ex candidate à la présidentielle pour réclamer à plusieurs reprises l'organisation d'un nouveau scrutin pour les militants PS. Seule manière, selon elle, pour qu'ils reprennent confiance. "Il y a un chantier considérable de changement de méthode. Les militants ont déjà beaucoup voté, ils sont fatigués." "A chaque fois les règles du jeu ont changé", a-t-elle dit accusant les responsables du PS de ne jamais s'être "rassemblés" derrière elle alors qu'elle est à chaque fois "arrivée en tête".

    Et si mardi soir, les instances du PS proclament la victoire de Martine Aubry, quittera-t-elle le PS ? "Il n'est pas question de quitter le Parti socialiste. Ce que je demande c'est que le PS s'applique à lui-même les principes républicains d'un vote juste, contrôlé, que les militants puissent s'exprimer dans un vote incontestable, un vote clair", a-t-elle martelé. "C'est une exigence morale", a-t-elle fait valoir, avant de conclure, dans un rire : "Je représente au moins 50% du PS, alors qu'à chaque fois ils me donnent morte..! Je me suis redressée et je vais sans doute gagner demain".

    Source : LCI

    Segolene est gagnante


    http://www.dailymotion.com/video/x7hl4x_petits-problemes-de-vote-socialiste_news

    « A la lecture scrupuleuse des contestations élevées sur les résultats du vote du 21 novembre, il apparaît que Ségolène Royal peut légitimement revendiquer sa première place en tête du scrutin.

    On rappellera que l'écart annoncé n'est que de 42 voix, selon les résultats non consolidés communiqués par la direction sortante du PS ce matin.

    Or, une inversion des voix dans une section de Moselle, non prise en compte dans le calcul national, donne 24 voix supplémentaires à Ségolène Royal.

    Dans une section de Lille, il apparaît une divergence de 20 voix en faveur de Martine Aubry entre les résultats de la section et ceux annoncés par la fédération. Un reportage audiovisuel diffusé sur France 3 Nord-Pas-de-Calais l'atteste.

    Troisième exemple parmi d'autres, en Nouvelle-Calédonie, dont les résultats n'ont pas été pris en compte dans le calcul national, Ségolène Royal emporte 81,25 % des suffrages, soit environ 20 voix.

    Il y a nombre d'autres exemples de contestations allant chacun de 2 à 30 voix.

    Dès lors, les résultats vont dans le sens d'une victoire de Ségolène Royal et dans tous les cas interdisent toute proclamation de ceux-ci en faveur de quiconque. »


    Moselle: Des voix attribuées par erreur à Aubry

    Dans un communiqué diffusé samedi, la Fédération du Parti socialiste de Moselle indique avoir attribué par erreur 12 voix à Martine Aubry alors qu'elles étaient destinées à Ségolène Royal, battue avec un écart de 42 voix par la maire de Lille. "Ce jour (samedi), après vérification des bulletins de récolements, il s'avère que, hier dans la nuit (de vendredi à samedi), une erreur humaine a attribué à Martine Aubry le score réalisé par Ségolène Royal dans l'une des sections de la fédération de la Moselle", écrit Jean-Marc Todeschini, premier secrétaire de la Fédération de la Moselle, précisant avoir envoyé un rectificatif au siège du PS à Paris. Si ces nouveaux résultats sont confirmés, l'écart entre les deux candidates serait réduit à 18 voix.

    Tricherie section Lille centre

    Regarder bien l'image

    Le secretaire de section annonce les resultats,

    Ecoutez bien, il annonce :

    Inscrits : 296
    Votants : 140
    Exprimés : 139
    Blanc ; 2
    Aubry : 110 (82.8%)
    Royal : 27 (17.2 %)

    Mais voici les résultats communiqués par la fédé du Nord, pour ce qui concerne la section de "Lille centre", pour le 21 novembre (celle de MA) :

    Inscrits : 296
    Votants : 160
    Exprimés : 157
    Aubry : 130 (82.8%)
    Royal : 27 (17.2 %)

    Les blancs ont disparu, et les exprimes font plus 18 et hop, Martine fait +20...


    Voir la vidéo ci-dessous

    http://www.dailymotion.com/video/x7hl4x_petits-problemes-de-vote-socialiste_news


    Alsace Kingersheim : six voix de plus pour Ségolène Royal

    Martine Aubry n’a obtenu que 42 voix d’avance sur sa rivale. Mais, à en croire Jo Spiegel, maire socialiste de Kingersheim, la différence serait encore plus réduite : le résultat de la section de Kingersheim – a été mal retranscrit. Il n’y a pas eu 21, mais 27 voix pour Ségolène Royal. Catherine Hoffarth, représentante de la motion S.Royal, a saisi Denis Wiesser pour qu’il réunisse la commission de recollements et transmette le nouveau résultat à la rue de Solférino


    Source : lalsace.fr

    Depeche urgente de Jean Pierre Mignard


    « A la lecture scrupuleuse des contestations élevées sur les résultats du vote du 21 novembre, il apparaît que Ségolène Royal peut légitimement revendiquer sa première place en tête du scrutin.

    On rappellera que l'écart annoncé n'est que de 42 voix, selon les résultats non consolidés communiqués par la direction sortante du PS ce matin.

    Or, une inversion des voix dans une section de Moselle, non prise en compte dans le calcul national, donne 24 voix supplémentaires à Ségolène Royal.

    Dans une section de Lille, il apparaît une divergence de 20 voix en faveur de Martine Aubry entre les résultats de la section et ceux annoncés par la fédération. Un reportage audiovisuel diffusé sur France 3 Nord-Pas-de-Calais l'atteste.

    Troisième exemple parmi d'autres, en Nouvelle-Calédonie, dont les résultats n'ont pas été pris en compte dans le calcul national, Ségolène Royal emporte 81,25 % des suffrages, soit environ 20 voix.

    Il y a nombre d'autres exemples de contestations allant chacun de 2 à 30 voix.

    Dès lors, les résultats vont dans le sens d'une victoire de Ségolène Royal et dans tous les cas interdisent toute proclamation de ceux-ci en faveur de quiconque. »

    Coupure de courant hier à la fédération PS du Nord

    La voix du Nord a constaté que le dépouillement a été marqué par deux étranges coupures de courant, hier, à la fédération PS du Nord. A lire sur le site du quotidien nordiste :

    http://www.lavoixdunord.fr/France_Monde/actualite/Secteur_France_Monde/2008/11/22/article_direct-martine-aubry-gagnante-pour-42-voix.shtml

    Source : blogs.lexpress


    Ségolène est gagnante



     

    Si on fait le compte sa donne :


    Quatre décomptes qui font polémique pour l'instant :

    - La section de Talange en Moselle (+12 voix pour S.Royal, -12 voix pour Aubry)

    - La section de Kingersheim en Alsace (+6 voix pour S.Royal),

    - La section de Lille centre dans le Nord (-20 voix pour Martine Aubry)

    - La fédération de Nouvelle-Calédonie (+13 voix pour S.Royal, +3 voix pour Aubry).

    Résultat :

    D'un écart de 42 voix en faveur de Martine Aubry, on passerait ainsi à un écart de 18 voix en faveur de... Ségolène Royal !

    Ce qui fait de Ségolène Royal, la gagnante et la nouvelle Première Secrétaire du PS arithmétiquement.


    votre commentaire
  • « A la lecture scrupuleuse des contestations élevées sur les résultats du vote du 21 novembre, il apparaît que Ségolène Royal peut légitimement revendiquer sa première place en tête du scrutin.

    On rappellera que l’écart annoncé n’est que de 42 voix, selon les résultats non consolidés communiqués par la direction sortante du PS ce matin.


    Or, une inversion des voix dans une section de Moselle, non prise en compte dans le calcul national, donne 24 voix supplémentaires à Ségolène Royal.


    Dans une section de Lille, il apparaît une divergence de 20 voix en faveur de Martine Aubry entre les résultats de la section et ceux annoncés par la fédération. Un reportage audiovisuel diffusé sur France 3 Nord-Pas-de-Calais l’atteste.


    Troisième exemple parmi d’autres, en Nouvelle-Calédonie, dont les résultats n’ont pas été pris en compte dans le calcul national, Ségolène Royal emporte 81,25 % des suffrages, soit environ 20 voix.


    Il y a nombre d’autres exemples de contestations allant chacun de 2 à 30 voix.
    Dès lors, les résultats vont dans le sens d’une victoire de Ségolène Royal et dans tous les cas interdisent toute proclamation de ceux-ci en faveur de quiconque. »


    votre commentaire
  • 22 novembre 2008 - 07:44

    Ségolène Royal a réuni son équipe dans la nuit du 21 au 22 novembre. Constatant le blocage de l'élection du Premier secrétaire du Parti socialiste, tous se sont accordés pour demander que les militants s'expriment à nouveau.

    Cliquez ci-dessous pour voir les explications de Jean-Pierre Mignard et Manuel Valls en images.


    votre commentaire
  • La soirée électorale du PS en live comme-à-Solférino: Guerre de communication

    La candidate socialiste à l'élection présidentielle Ségolène Royal (d) et la maire de Lille Martine Aubry, le 19 janvier 2007 à Lille
     
    Aubry ou Royal? Ce soir, c'est la dernière étape du congrès socialiste... On va suivre ça en live comme-à-Solférino, de l'ouverture des bureaux de vote, à 17h, jusqu'aux résultats, tard dans la nuit... pour voir ce qui s'est passé aujourd'hui, c'est par ici. Et la nuit de jeudi à vendredi, c'est par là.

    >> François Lamy, député de Palaiseau et proche de Martine Aubry, donne une tendance "à 50/50, sur 60.000 voix dépouillées". Un autre François, Rebsmanen celui-là, proche de Royal donne 53/47.


    >> Cliquez ici pour actualiser ce live...


    0h18: Aubry fait carton plein en banlieue
    Comme jeudi, Alexis Bachelay , le leader des partisans de Royal dans le 92, nous communique les résultats dans les Hauts-de-Seine, où Aubry devance très légèrement Royal (1.172 voix contre 1.062), dans un département où la maire de Lille était pourtant soutenue par la direction en place. Dans le Val d'Oise, Aubry l'emporte à 55%. Dans le Val-de-Marne, 1.187 voix pour Aubry et 832 comme Royal.

    0h03: Le Rhône fidèle au choix de Collomb
    Le site du parti annonce une victoire par 56% contre 43 de Ségolène Royal, soutenue parle maire de Lyon Gérard Collomb.

    00h00 au QG de Royal: Valls optimiste
    Manuel Valls s'adresse à la presse et donne la progression du score de Ségolène Royal dans certaines fédérations. Il indique que dans la Haute-Vienne, elle est passée de 38 à 51%, dans la Nièvre "fédération emblématique dans notre histoire" (celle de François Mitterrand) de 44 à 51%, en Corrèze de 35 à 48%, dans le fief de François Hollande. Manuel Valls ne peut encore communiquer les résultats dans les grosses fédérations comme le Pas-de-Calais, les Bouches-du-Rhône, ou Paris. "Le seul élément que je peux dire au nom de l'équipe à ce moment est que les militants ont parlé ce soir et ce vote va être confirmé au fil de la soirée", ajoute Valls.

    23h49: d'autres résultats
    Nos internautes nous envoient plein de résultats!
    Dans l'Île-et-Vilaine, le premier fédéral, Frédéric Bourcier, nous communique les résultats suivants: 50,07% pour Royal "en progression de 9,21% par rapport à hier soir". Dans le Lot, Ségolène Royal fait 64%, contre 36 à Aubry. Dans la Moselle, 61,03 pour Royal, contre 38,97 à Aubry, nous communique Patrick. Dans le Finistère, Aubry l'emporte par 54%, selon un responsable finistérien. En Seine-Saint-Denis, selon Jean-Claude, Aubry l'emporte par 59% des voix contre 40,94. Selon Emmanuel, qui cite des chiffres de la députée européenne Béatrice Patrie, Royal l'emporte avec 55% en Dordogne. Et dans le Gard, 53% pour Royal selon Polo.

    Dans la région Poitou-Charente, en Charente-Maritime, à Royan, Roger nous apprend que Royal recueille 41 voix contre 4 à Aubry. Dans le Var, à Saint-Maximin, le bon report des voix Hamon n'a pas suffi, nous dit Mireille: 21 voix 14 pour Royal. A Choisy, dans le Val-de-Marne, 27 voix à 17 pour Aubry. A Livry-Gargan (93) 92 voix à 26 pour Ségolène. A Palavas, dans l'Hérault, 96% pour Royal.
    >> Continuez à nous envoyer vos résultats au 33320 @20minutes.fr ou par MMS au 33320

    23h45 au QG de Royal: Bianco tout sourire
    Jean-Louis Bianco arrive, tout sourire. Il claque la bise à plusieurs personnes. On ne peut pas vraiment dire qu'il a une tête de perdant. Toujours pas de Ségolène Royal en vue. Du côté de certains aubristes, on s'énerve contre ses chiffres lancés très tôt "alors que la moitié des fédérations ne sont pas dépouillées".

    23h40: Les bonnes vieilles magouilles?
    François Lamy, proche de Martine Aubry, passablement énervé que la rumeur de Solférino annonce une probable victoire de Ségolène Royal, s'emporte devant la presse: "Je ne souhaite pas rentrer dans un jeu qui vise à influencer les résultats des grosses fédérations qui ne sont pas encore tombées". Mais comment peut-on influencer des résultats alors que les votes sont clos? "Devinez...", lance t-il, théatral.

    23h37: Guerre de communication et pronostics

    François Lamy, député de Palaiseau et proche de Martine Aubry, donne une tendance "à 50/50, sur 60.000 voix dépouillées". Un autre François, Rebsmanen celui-là, proche de Royal donne 53/47.

    23h30 au QG de Royal: un signe?
    Pierre Bergé, l'homme d'affaires proche de Royal, arrive en compagnie de Julien Dray et Jean-Pierre Mignard. Ils se font applaudir par les quelques convives. L'avocat Mignard fait remarquer qu'en Bretagne, "la moitié des voix de Hamon se sont reportées sur Ségolène". Un signe?

    23h27: la Nièvre pour Royal

    Dans le département de Gaëtan Gorce, elle recueille 51% contre 49%, nous dit Hicham.

    23h25 au QG de Royal: les textos commencent à sonner, tous favorables à Ségolène Royal.
    53% pour Royal, selon un proche de François Hollande, un autre éléphant lui donne du "52-53 certain". Un aubriste, lui, reste à 50-50.

    23h20, au QG de Royal: Manuel Valls vient discuter avec la presse.

    Officiellement, il n'a rien à dire sinon qu'"il faut attendre" et "ne pas s'emballer, le décompte n'est pas terminé". Le député-maire d'Evry a pourtant du mal à cacher un certain contentement sur son visage.


    23h15: La Loire-Atlantique pour Royal
    INFO 20 MINUTES. Chez le député-maire Jean-Marc Ayrault, Royal recueille 51,99% des voix contre 48,01% pour Martine Aubry, selon un militant présent à la fédération.

    23h15: Ca sent bon pour Royal

    Ségolène Royal pourrait se pointer dans une demie-heure environ. La soirée semble gagnante pour la candidate. Selon des chiffres donnés par un membre de la direction sortante du PS, Ségolène Royal l'emporterait face à Martine Aubry par 52% contre 48%. Dans tous les cas, la tendance est Royal en tête.

    23h08: l'Ouest aime Royal
    La Mayenne à 79%, 64% dans l'Orne et 63% dans le Morbihan, selon Ouest-France.

    23h04: La Haute-Vienne pour Royal
    INFO 20 MINUTES - Selon Maxime, Aubry recueille 48,68%, contre 51,32 à Royal.

    23h, à la Maison des Polytechniciens

    A quelques rues du siège du PS, les partisans de Ségolène Royal se réunissent dans un très bel hôtel particulier. Pour l'instant, l'ambiance est calme. Vincent Peillon et Manuel Valls sont arrivés il y a quelques instants et se sont retirés à l'étage. A cette heure, les lieux sont davantage occupés par les dizaines de journalistes que par les politiques.

    22h59: Le Tarn-et-Garonne pour Royal
    INFO 20 MINUTES - Segolène Royal recueille 247 voix , et 57.18% contre 185 voix et 42.82% à Martine Aubry, nous envoie Dominique.

    22h45: d'autres résultats envoyés par nos lecteurs

    A Saint-Gilles, dans le Gard, Ségolène Royal recueille 23 voix. Martine Aubry, 9. A Elancourt, dans les Yvelines, Royal remporte 16 voix, contre 6 à Aubry.. Elle n'a gagné qu'une voix sur les 8 qui s'étaient portées sur Hamon jeudi.

    A Caluire, dans le Rhône, 42 voix pour Royal et 17 Aubry. A Claret (Herault), André nous fait savoir qu'Aubry l'emporte avec 18 voix, contre 6 à Royal. A Champlan, personne n'avait voté pour Royal au premier tour jeudi, et Aubry l'emporte 14 à... zéro, nous dit Chrisophe Lucas, le secrétaire de section.

    22h28: premiers résultats dans les Bouches-du-Rhône

    A Saint-Rémy-de-Provence, on a suivi la tendance majoritaire de la fédération, nous apprend Nadine. Ségolène Royal l'emporte avec 23 voix, contre 12 à Aubry, et 2 bulletins blancs.

    22h22: Aubry tranquille à Tourcoing

    Dans cette ville du Nord (100.000 hb), elle recueille 85% des voix, avec 123 voix contre 22. En même temps, le maire, Michel-François Delannoy, est un fidèle.

    22h11: à Rosporden, Royal l'emporte, la section a tourné en deux semaines!
    Comme jeudi, notre responsable finistérien nous a communiqué les résultats de la petite ville de Rosporden: 15 votants se sont prononcés en faveur de Ségolène Royal, contre 13 à Martine Aubry. Apparement, deux des partisans de Benoît Hamon auraient fait défaut. Jeudi, Royal était arrivée en tête avec 13 voix, contre 11 à Martine Aubry et 4 à Benoît Hamon. Et tout ça alors que les partisans de Delanoë avaient recueilli 16 voix lors du vote des motions. Bref, en deux semaines la section a complètement tourné!

    22h: Fin du vote
    Ça y est, les bureaux sont clos. A l'issue du dépouillement de ce soir, on connaîtra le nom de celle qui prendra la place de François Hollande à la tête du PS.

    21h24: On va faire un tour chez Royal
    Nous allons, faire un tour dans la salle que Ségolène Royal a réservée ce soir, la très chic «Maison des polytechniciens», pas loin de la rue de Solférino, avant de nous rendre rue de Solférino pour le décompte final. Ouverture des portes prévue à 23 heures.

    21h19: Hollande a trouvé ça trop long
    Conseil à un ami. François Hollande a suggéré à son successeur «d'organiser des procédures plus courtes». «Plus de cinq mois se sont écoulés entre le début de la procédure et le vote de ce soir», a-t-il observé. Selon lui, «la fin a été difficile». Avec un calendrier plus resserré, «on aurait évité que les questions de personnes deviennent lancinantes».

    20h48: Carignan votera-t-il comme le PS?

    Comme jeudi, le secrétaire de section de cette petite ville des Ardennes, Edouard Vizcaino, nous envoie les résultats de sa section: 9 voix pour Royal, et 10 pour Aubry. «Ce soir toutes les voix de Benoît Hamon se sont reportées sur Martine Aubry», note-t-il. A Carignan, Aubry et Hamon avaient tous les deux recueillis 5 voix chacun. Un résultat serré, à l'image du scrutin de ce soir?
    >> Vous aussi, envoyez nous les résultats dans vos fédérations, et vos sections au 33320 @20minutes.fr ou par MMS au 33320.

    20h43: Hamon prédit un scrutin «très serré»
    «Dans aucun des cas, je ne vais abdiquer mes convictions», a prévenu Benoît Hamon, au sortir de son vote dans la section du Plessis-Pâté (Essonne). Interrogé sur ses intentions si une Ségolène Royal victorieuse lui proposait un poste à la direction du PS, il a jugé «ne pas être le mieux placé pour mettre en oeuvre son projet et sa vision stratégique pour le parti». Il a prédit un scrutin «très serré».

    19h47: Aubry discrète, Royal réserve une salle
    Manifestement, il y a deux écoles pour ce soir: Martine Aubry passe la soirée avec son équipe à l'Assemblée nationale, dans le bureau de la députée Marylise Lebranchu, à la Questure, non loin de la rue de Solférino. Pas loin du siège du PS, Ségolène Royal est attendue vers 21H00 dans une grande salle du VIIème arrondissement.

    19h12: Hollande ne fait plus de pronostics
    «Arithmétiquement, c'est Martine», disait François Hollande à la Télé libre jeudi.Vendredi, interrogé par RTL, le Premier secrétaire du Parti socialiste s'est refusé à donner un pronostic. Il n'a pas non plus dévoilé son choix: «Mon devoir, jusqu'au bout, c'est d'appeler les socialistes à se rassembler et à s'unir».

    18h30: Haute-Garonne, la chute de la maison Jospin?

    C'est un peu ce qui va se jouer ce soir dans ce département, fief historique de l'ancien premier ministre. Lors du permier tour jeudi, les militants ont pris leur liberté par rapport aux consignes de Bertrand Delanoë et Lionel Jospin de voter Martine Aubry. C'est Ségolène Royal qui est arrivée en tête jeudi soir avec 37,1%, devant Benoît Hamon avec 32,7% et Martine Aubry avec 30,1%, dixit La dépêche du Midi. On va voir ce vendredi soir si le report des voix de Benoît Hamon profitera à Martine Aubry.

    17h50: Royal appelle les adhérents à voter «massivement»
    A ses yeux, l'enjeu est de choisir «entre l'avenir et le passé», qualifiant le scrutin d'«historique». Les militants «ont entre leurs main le changement, le souffle nouveau, l'ouverture» résume l'ancienne candidate à la présidentielle en 2007, à a sortie du bureau de vote à Melle, dans les Deux-Sèvres.

    17h40: Dray met les choses au point
    Le député de l'Essonne, proche de Ségolène Royal, s'est fendu dans un communiqué pour répondre aux détracteirs de l'ex candidate à la présidentielle: «je demande à celles et ceux qui ont encore à s'exprimer dans les prochaines heures de se comporter en dirigeants responsables, de ne pas recourir à des attaques blessantes sur la compétence ou sur la capacité à rassembler, et de ne pas non plus convoquer l'histoire de manière infamante». Ce vendredi après-midi, Henri Emmanuelli avait vu dans la possible victoire de Royal un retour «à la SFIO d'avant 1971»

    17h: les bureaux de vote sont ouverts
    Les bureaux de votes des 3.200 sections sont ouverts, pour départager Martine Aubry et Ségolène Royal.

    Pour mémoire, les résultats d'hier: Ségolène Royal recueille 42,45% des voix, Martine Aubry, 34, 73% et Benoît Hamon, 22,83%.

    Philippe Huguen AFP ¦ La candidate socialiste à l'élection présidentielle Ségolène Royal (d) et la maire de Lille Martine Aubry, le 19 janvier 2007 à Lille

     
    <script>document.getElementById("legendePhotoVisible").innerHTML = document.getElementById("legendePhotoInVisible").innerHTML;</script>


    Emile Josselin, Bastien Bonnefous


    20Minutes.fr, éditions du 21/11/2008 - 17h03


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique