• Ségolène Royal juge "tardif" le déroulement du prochain congrès du PS

    Ségolène Royal juge "tardif" le déroulement du prochain congrès du PS mais "ne veut pas se mêler des problèmes de calendrier".


    Interrogée sur la proposition de François Hollande mardi soir de réunir le congrès du 7 au 9 novembre,Ségolène Royal répond:"Je pense qu'il ne faut pas attendre novembre pour apporter des solutions alternatives, concrètes, aux Français. C'est ça qu'il faut bien faire comprendre. Ce calendrier paraît tardif. Mais l'opposition a son rôle à jouer dès maintenant", ses élus détenant la responsabilité de la gestion de la plupart des régions, départements et grandes villes.

    Elle ajoute qu'elle ne se "mêle pas des problèmes de calendrier ou de questions d'organisation interne. J'ai délégué pour cela François Rebsamen", son ancien directeur de campagne en 2007 et numéro 2 du PS.

    "Je crois que ma responsabilité, avec d'autres, c'est d'être prête le moment venu pour incarner une véritable alternative à ce qui se passe dans le pays. Mais dès maintenant, nous mettons en place une alternative sur les territoires"conclut Ségolène Royal.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :