• Viré du Figaro pour refus de gâterie à Nicolas Sarkozy

    Viré du Figaro pour refus de gâterie à Nicolas Sarkozy? C'est en substance ce que raconte le chef du service culture de Marianne, Joseph Macé-Scaron, sur RTL...

     
    Nicolas Sarkozy n’a pas droitisé son discours. C’est lui-même qui le dit sur France Inter: «Ce n'est pas de la droitisation quand on parle de la France et ce n'est pas de la gauchisation quand on parle du pouvoir d'achat.» Interrogé sur ses références historiques, le candidat de l'UMP a fait valoir que Jean Jaurès «n'appartient pas à la gauche» comme Charles de Gaulle «n'appartient pas à la droite».

    Cela n’est pas vraiment du goût de l’historien Jean-Noël Janneney qui trouve que Nicolas Sarkozy en fait un peu beaucoup dans la récupération des grands anciens: « Quoi qu'il en soit, quelque pudeur ne serait pas malvenue de la part d'un homme qui attend, si on le comprend bien, que les leaders de la gauche soient morts pour les aimer à titre posthume. Ségolène Royal est heureusement bien vivante.»
    Sur la scène, François Bayrou a réglé des vieux comptes, avec la droite d’abord: «Nicolas Sarkozy a dit “François Bayrou est à gauche”. C’est comme une insulte : c’est presque comme s’il avait dit que j’étais un immigré, ou que j’égorge les moutons dans ma baignoire, ou que je suis un pervers génétique.» Pas de jaloux, il s’est ensuite payé la gauche: «Lionel Jospin a déclaré : “François Bayrou est à droite”. Chez lui, c’est comme s’il disait que je suis un trotskiste déviationniste.»

    Julien Dray lui aussi règle ses comptes avec ses amis dans «Le Point» : «J’ai plein d’amis qui ont viré à droite mais qui ne l’assument pas. Ils veulent payer moins d’impôts, ils aiment de moins en moins les pauvres et les immigrés, ils ne peuvent pas encore voter Sarko, alors ils votent Bayrou. C’est un bon sas de transition!»
    20 minute.fr


     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :